Posted in Slow Out Slow Travel

What a Trip Festival, l’appel de l’aventure

What a Trip Festival, l’appel de l’aventure Posted on 22 mars 2019

Ce festival de voyage nous emmène hors des sentiers battus et nous donne ou redonne le goût de quitter nos pénates pour de nouveaux horizons.

8000 personnes la première année. 40 000, la deuxième. L’équipe bénévole qui organise le What a Trip Festival ne s’attendait pas à un tel succès. En à peine deux ans, le Festival WAT est devenu un incontournable des amoureux du voyage et de l’aventure. Il faut dire que l’équipe organisatrice a vu les choses en grand dès le départ. 13 films triés sur le volet, des têtes d’affiche comme Jérôme Pitorin, animateur de l’émission Echappées Belles, Antoine de Maximy, routard de J’irai dormir chez vous, Laurent Ballesta, photographe naturaliste montpelliérain, pour ne citer qu’eux ; des projections-rencontres, des expositions et un village de voyage alternatif sur l’Esplanade Charles de Gaulle où l’on découvre ou redécouvre la beauté de notre planète et de ses habitants via des ateliers, des conférences et des acteurs du tourisme local.

Comment résoudre la délicate équation du voyage et de la protection de l’environnement ? A cela, l’équipe de bénévoles répond qu’elle tente justement de promouvoir le voyage autrement. De “favoriser une meilleure compréhension du monde et des enjeux liés à sa préservation“.   “L’idée, c’est d’inviter les spectateurs à voyager différemment, à se rapprocher de la nature. On n’est pas obligés de prendre l’avion pour partir à l’aventure”, explique Valérie Paduano. Et l’attachée de presse du Festival d’ajouter : “La première année, on a même refusé de faire gagner des billets d’avion parce que ce n’était pas en accord avec notre charte éthique.” En matière de responsabilité sociétale et environnementale, la dizaine de bénévoles organisatrice est en réflexion constante pour coller à sa charte éthique. Certaines grosses multinationales sont exclues d’office des partenariats. Les voyages à gagner sont prévus pour un bilan carbone minimum. La billetterie est en mode numérique et le papier utilisé est recyclé. Avec quelques idées farfelues et rigolotes en prime. “L’année dernière, on avait mis en place un cyclo -ciné. Il fallait pédaler pour regarder des extraits de films.” Des petites actions posées ça et là mais qui font toute la différence.

Valérie Paduano insiste aussi sur l’aspect pédagogique du Festival. Les scolaires, de la primaire au lycée, sont invités à visionner un film et à “travailler dessus“. Les enseignants participants reçoivent un kit pédagogique qui leur permet d’aborder une multitudes de savoirs transversaux en lien avec le film diffusé. La diffusion du film, qui a lieu sur deux jours à Pierresvives, est suivie d’un échange avec les réalisateurs. 

 Sur les 1600 films reçus l’année dernière, les 13 “meilleurs” ont été projetés au Centre Rabelais.  “Le but est de trouver des films qui sont vraiment en lien avec l’aventure humaine, l’aventure sportive, l’aventure en pleine nature, bref l’aventure dans tous ses états.” What a Trip est devenu un festival tremplin pour certains réalisateurs qui diffusent parfois leur premier film. Cinq prix à la clé dont un prix honorifique décerné par Ushuaïa TV. 

L’idée du festival a germé en 2016 dans la tête de Romain Tarrusson. Passionné de voyage backpack et fondu d’escalade, le jeune aventurier part un an au Tibet pour créer une école sur place après le tremblement de terre. De retour, il réunit des amis motivés et se lance dans une toute autre aventure : créer un festival de toutes pièces pour transmettre sa passion du voyage. 

 La prochaine édition aura lieu du 27 au 29 septembre 2019 et reprendra les même ingrédients qui ont fait le succès des deux autres “avec quelques surprises“, ajoute Valérie Paduano,  qui ne veut rien dévoiler pour le moment.  Et pour continuer l’aventure tout au long de l’année, des Afterworks voyage sont organisés tous les mois dans un bar montpelliérain différent pour échanger ses tuyaux, ses expériences et même, ses guides de voyage. 

 

Pour en savoir plus: 

Festival du Voyage de Montpellier